Manger CAMEROUNAIS (Vidéo)

Pays de grande variété et préparations culinaires

Au Cameroun, il existe une très grande variété de préparations culinaires et de multiples traditions régionales, si bien qu’il est difficile de parler de la cuisine camerounaise comme un tout unifié. Il existe de nombreux plats régionaux qui se sont développés au point d’être reconnus au niveau national et international comme le poulet DG ou le ndolé. Beaucoup de plats régionaux, à l’origine, se sont également multipliés à travers le pays avec quelques variations d’une région à une autre.

En effet, la cuisine camerounaise est très variée de par la diversité de ses groupes ethniques, de par son histoire qui a amené des influences culinaires diverses, et de par son climat contrasté qui donne accès à des produits végétaux et animaux différent selon le climat dans ces régions.

De façon générale, l’alimentation des Camerounais est largement basée sur les produits végétaux comme le mil, le manioc les arachides, l’igname, la patate douce, le ndolé et les fruits tropicaux (banane, banane plantain, ananas, mangue, papaye…). Les Camerounais consomment aussi de la viande (bœuf, chèvre, porc, veau,(sous forme farcie ou grillée) …) et beaucoup de poissons et de crevettes (sous forme grillée ou fumée et fraîche en eau douce), particulièrement dans les régions maritimes avec un emploi important de diverses épices.

Le café camerounais

Si le café camerounais est boudé localement (le pays exportant plus de 95% de sa production), il demeure cependant prisé à l’international, chez les fins connaisseurs et amateurs de cette boisson.

Illustration avec la marque «Délice» (100% arabica) présentée par l’Union centrale des sociétés coopératives agricoles de l’Ouest (Uccao), au premier concours international des cafés torréfiés à l’origine –AVPA Paris 2015, organisé le 12 juin dernier à l’hôtel de ville de la capitale française.

Cette marque, saluée par le jury pour sa «bonne force», sa «faible acidité» et ses arômes aux amandes, a décroché le Gourmet d’or (premier prix) dans la catégorie cafés «Puissants et aromatiques», devant des pays d’Amérique du Sud et d’Asie.

Un autre café camerounais, de marque «Manunshi» et cultivé dans la région de l’Ouest, a reçu le Gourmet de bronze (troisième prix) dans la catégorie «Acidulés et aromatiques», pour ses «arômes fruités» et sa «douceur».

Le Cameroun, c’est 19 millions d’habitants, 270 ethnies, 208 dialectes, c’est toute l’Afrique en miniature. Mais qu’en est-il de sa cuisine ? Voilà ce qu’est venu vérifier Fred Chesneau, le globe-cooker. De la découverte des « tournedos » à la dégustation de porc braisé, premières surprises dans ce pays bouillonnant ! Puis cap vers le grand Nord, chez les Gbaya, une ethnie réputée pour ses chasseurs émérites… de serpents boa !

Le Cameroun a encore été récompensé dans une troisième catégorie (sur les quatre en compétition) en décrochant le Diplôme Gourmet (4ème prix) dans la section «Puissants» grâce au café de marque «Ménage à trois», présenté par la société Synergie Nord Sud ( Nkongsamba, Littoral-Cameroun). «Ménage à trois» est un mélange de trois grains (Robusta, Arabica et N’Lonako Gold), apprécié par le jury pour ses «arômes de grillé», sa «faible douceur» et son «acidité» ainsi que son goût, «légèrement amer».

Voir aussi…

Découvrir le Cameroun Se soigner au Cameroun Se déplacer au Cameroun  Se loger au Cameroun ∗ Investir ∗&∗ Opportunités d’investissement au Cameroun ∗ Travailler au Cameroun ∗ La fiscalité au Cameroun ∗ Les petites annonces   

Espace réservé pour vos liens sponsorisés

(Pour plus de renseignements prenez contact avec nous sur le site)

 

Voir aussi… MANGER…

Algérie ∗ Tunisie ∗ Maroc ∗ Haïti ∗ Suisse ∗ Paris (France)  ∗ nin Togo ∗ Guinée ∗ Côte d’Ivoire ∗ Gabon ∗ Mali ∗ gal ∗ Burkina Faso  Congo ∗ Tchad ∗ Niger ∗ Madagascar ∗ Belgique ∗ Canada Marseille (France)

Retour >>Se nourrir dans les pays francophones    

Retour >>Page d’accueil

Vos recettes sont les bienvenues dans la partie commentaire ci-dessous ou dans la page facebook

Expatmosaïque s’efforce de diffuser des informations exactes et à jour, et corrigera, dans la mesure du possible, les erreurs qui lui seront signalées. Toutefois, elle ne peut en aucun cas être tenue responsable de l’utilisation et de l’interprétation de l’information contenue dans cette publication.