Se déplacer au CONGO

Les cinq modes de transport au Congo

Grâce à des conditions physiques exceptionnellement favorables (important réseau hydrographique, large frange littorale) et une position géographique privilégiée (frontière commune avec la république démocratique du Congo, l’Angola, le Gabon, le Cameroun, la centrafrique), le Congo dispose d’un potentiel de développement important en matière de transport, qui peut s’appuyer sur les 5 modes de transports: ferroviaire, fluvial, maritime, routier et aérien.

Trains

La République du Congo dispose de 5 033 km de voies ferrées non interconnectées et n’ayant pas les mêmes standards. 858 km de voies électrifiées desservent la région minière au sud du Katanga, 1 026 km de voies à un écartement de 0,6 m desservent la région agricole et aurifère du nord-est de la RDC, le tronçon Kisangani – Ubundu a un écartement de 1,00 m tandis que tout le reste du réseau a un écartement de 1,067 m.

Le chemin de fer en RDC est actuellement organisé en 4 réseaux distincts, à savoir une ligne permettant de relier Matadi et Kinshasa d’une part, ainsi qu’un réseau plus étendu, en liaison avec la Zambie, l’Angola et le lac Tanganyika, avec Lubumbashi comme point central, une ligne reliant Kisangani et Ubundu, pour pallier les Stanley Falls sur le Congo, et enfin une ligne à voie étroite dans la région de l’Uele (nord). Il existe par ailleurs des projets de prolongement des lignes existantes, dont une liaison entre Kinshasa et Ilebo, ce qui permettrait de joindre les deux réseaux les plus importants.

Fluvial

Brazzaville dispose de deux (2) ports. Le port ATC reçoit les passagers et les marchandises en provenance des grandes villes situées le long du fleuve Congo, de l’Oubangui et de la Sangha, notamment les villes de Mossaka, d’Impfondo et de Ouesso. A ceci, il faut ajouter la ville de Bangui, capitale de la République Centrafricaine. La situation inverse est possible c’est-à-dire qu’on peut joindre ces autres villes en provenance de Brazzaville. Par contre, l’autre port appelé « Le Beach » relie la ville de Brazzaville à celle de Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo.

Chaque jour, hommes, femmes et enfants de toutes nationalités confondues se rendent dans l’une ou l’autre capitale pour exercer les activités commerciales, les visites familiales ou touristiques.

Routes

Les conditions physiques difficiles (sols sableux, précipitations très abondantes) pour desservir un pays à très faible densité, nécessitent des moyens importants tant financiers qu’humains. Le manque de maintenance pendant des années fait qu’il y a 17 000 km de tracés pour 1 064 km bitumés. Très peu sont utilisables en raison des pluies (huit mois de l’année). Le système de cantonnage est relancé avec des projets de développement régional. L’utilisation également de ressources propres congolaises marquent une nouvelle prise de conscience envers ce secteur (routes Nzassi-Pointe-Noire-Diosso dans le Kouilou, Lekoni-Leketi entre le Gabon et la Cuvette).

Le réseau routier comporte quelques 17 000 km. Le réseau principal serait constitué de 5 047 km dont 1 064 de routes revêtues et 3 883 de routes en terre. Il existe 6 routes nationales, les deux principales sont la RN1 Brazzaville/Pointe-Noire 574 km et la RN2 Brazzaville/Ouesso 870 km.
L’ensemble de ce réseau est très dégradé et peu praticable, suite au manque d’entretien. L’état de dégradation du réseau rend le marché des transports cloisonné géographiquement

Transports urbains

Ce secteur n’est en réalité pas structuré. L’activité est actuellement le fait de particuliers, propriétaires de bus ou de taxis opérant de façon plus ou moins informelle.

Ce système paraît globalement satisfaisant bien que certains comportements des opérateurs soient parfois abusifs, surtout en période de rarefaction du carburant. A Brazzaville les taxis sont de couleur verte, à Pointe-Noire de couleur bleue et à Dolisie, de couleur rouge

Tarifs

Bus: 150 F CFA

– Course taxi: (entre 6h et 23h) 700 F CFA
– Course taxi: (entre 23h et 6h) 1000 FCFA
– Course taxi jusqu’à l’aéroport 1500 F CFA

Voir aussi…

Découvrir le CongoSe nourrir au CongoSe soigner au CongoSe loger au Congo Investir ∗&∗ Opportunités d’investissement au Congo ∗ Travailler au Congo ∗ La fiscalité au Congo ∗ Les petites annonces

  

Espace réservé pour vos liens sponsorisés

(Pour plus de renseignements prenez contact avec nous sur le site)

  

Voir aussi… Se DÉPLACER…

Tunisie ∗ Maroc ∗ Algérie ∗ Haïti ∗ Cameroun ∗ nin ∗ Guinée ∗ Togo ∗ Côte d’Ivoire ∗ Gabon ∗ gal ∗ Mali ∗ Burkina Faso ∗ Niger ∗ Madagascar ∗ Suisse ∗ Paris (France) ∗ Tchad ∗ Belgique ∗ Canada ∗ Marseille (France)

Retour >>Se déplacer dans les pays francophones

Retour >>Page d’accueil

facebook

Expatmosaïque s’efforce de diffuser des informations exactes et à jour, et corrigera, dans la mesure du possible, les erreurs qui lui seront signalées. Toutefois, elle ne peut en aucun cas être tenue responsable de l’utilisation et de l’interprétation de l’information contenue dans cette publication.