Travailler au Cameroun

Pour pouvoir travailler au Cameroun, l’expatrié devra obtenir un titre de séjour prévu à cet effet. Dans le cadre de cette démarche, les documents à fournir sont les suivants  :

  • lettre de l’employeur précisant la mission du salarié

  • le contrat d’emploi agréé par le Ministère du Travail du Cameroun

  • un billet d’avion aller-retour

  • une attestation de vaccination contre la fièvre jaune.

  • Le délai avant l’obtention du visa de travail est d’environ deux mois.

Les conditions de travail

La durée légale du temps de travail est de 40 heures pour tous les secteurs autres qu’agricole, où le quota est fixé à 48 heures. L’âge de la retraite est quant à lui fixé à 60 ans. Encadré par la loi du travail et les conventions collectives, le contrat de travail est aussi complété par les accords d’entreprise et la négociation entre l’employeur et le salarié. Si les termes sont solidement bâtis, les conditions d’embauche et les contraintes de licenciements sont, quant à elles, très souples.

Pour ce qui est du salaire minimum, il s’élève à 36  270 CFA, soit l’équivalent de 55 euros. Le salaire moyen, lui, avoisine l’équivalent de 80 euros. Quant aux contributions sociales, elles sont payées par l’employeur à hauteur de 16,2 %. La charge sociale payée par l’employé s’élève à 2,8 %.

Contrat de travail

Les contrats de travail sont passés librement. L’existence du contrat est constatée, sous réserve des dispositions du code du travail, dans les formes qu’il convient aux parties contractantes d’adopter. La preuve peut être rapportée par tous les moyens. Le contrat de travail peut être conclu pour une durée déterminée ou indéterminée.

Contrat de travail à durée déterminée

) Le contrat de travail à durée déterminée est celui dont le terme est fixé à l’avance par la volonté des deux parties. Il ne peut être conclu pour une durée supérieure à deux ans et peut être renouvelé pour la même durée.

Contrat de travail à durée indéterminée

Le contrat à durée indéterminée est celui dont le terme n’est pas fixé à l’avance et qui peut cesser à tout instant par la volonté de l’une ou de l’autre partie, sous réserve du préavis prévu du code du travail. Le renouvellement du contrat des travailleurs de nationalité étrangère ne peut intervenir qu’après visa du ministre chargé du Travail.

Durée du travail

Dans tous les établissements publics ou privés non agricoles, la durée de travail ne peut excéder quarante (40) heures par semaine. Dans toutes les entreprises agricoles ou assimilées, les heures de travail sont basées sur 2400 heures par an, dans la limite maximale de quarante huit (48) heures par semaine. Ces prescriptions s’appliquent à tous les travailleurs, quels que soient leur âge et leur sexe, et à tous les modes de rémunération.

Charges sociales

Pour ce qui concerne les charges sociales, elles sont essentiellement constituées par les cotisations salariales et patronales versées à la Caisse nationale de prévoyance sociale, qui gère les différentes branches de prestations aux employés, à leurs familles et aux retraités. Ces prestations sont de trois catégories :

  • les prestations familiales (allocations familiales, prise en charge du congé de maternité, frais médicaux liés à la grossesse),

  • les prestations de vieillesse, d’invalidité et de décès (pension ou allocation de vieillesse, pension ou allocation de survivant, frais funéraires),

  • les prestations d’accident de travail et de maladies professionnelles (prise en charge des frais médicaux des travailleurs accidentés, des frais de prothèse, etc.).

Pour financer ces prestations, l’employeur doit payer une charge sociale s’élevant à 16,2% du salaire, tandis que l’employé participe pour 2,8%.

Paiement du salaire

A l’exception des professions pour lesquelles des usages établis prévoient une périodicité de paiement différente, le salaire doit être payé à intervalles réguliers ne pouvant excéder un (1) mois. Toutefois, les travailleurs peuvent, sur leur demande, recevoir au bout de quinze (15) jours un acompte portant sur la moitié de la quotité mensuelle de leur rémunération de base, leur situation étant obligatoirement apurée lors du paiement immédiatement consécutif. Les paiements mensuels doivent être effectués au plus tard huit (8) jours après la fin du mois de travail qui donne droit au salaire. Les travailleurs absents le jour de la paie peuvent retirer leurs salaires aux heures normales d’ouverture de la caisse et conformément au règlement intérieur de l’entreprise.

Le paiement du salaire doit être effectué les jours ouvrables seulement et au lieu du travail ou à proximité de celui-ci; il ne peut être fait dans un débit de boissons ou dans un magasin de vente, sauf pour les travailleurs qui y sont normalement occupés.

Le paiement du salaire doit être constaté par une pièce dressée ou certifiée par l’employeur ou son représentant et émargée par chaque travailleur ou par deux témoins si ce dernier ne sait ni lire, ni écrire en français ou en anglais. Ces pièces sont conservées par l’employeur dans les même conditions que les pièces comptables et doivent être présentées à toute réquisition de l’inspection du travail.

Les employeurs sont tenus de délivrer aux travailleurs au moment du paiement, un bulletin de paie individuel. 

Voir aussi…

Découvrir le Cameroun ∗ Se nourrir au CamerounSe soigner au CamerounSe déplacer au CamerounSe loger au CamerounInvestir ∗&∗ Opportunités d’investissement au Cameroun ∗ La fiscalité au Cameroun ∗ Les petites annonces

  

Espace réservé pour vos liens sponsorisés

(Pour plus de renseignements prenez contact avec nous sur le site)

  

Voir aussi…TRAVAILLER…

Tunisie ∗ Maroc ∗ Algérie ∗ Haïti ∗ nin Guinée ∗  Togo Côte d’Ivoire ∗ Gabon ∗ gal ∗ Mali ∗ Burkina Faso Niger ∗ Madagascar ∗ Congo ∗ Suisse ∗ Paris (France) ∗ Tchad ∗ Belgique ∗ Canada ∗ Marseille (France) 

Retour >>Travailler dans les pays francophones     

Retour >>Page d’accueil

facebook

Expatmosaïque s’efforce de diffuser des informations exactes et à jour, et corrigera, dans la mesure du possible, les erreurs qui lui seront signalées. Toutefois, elle ne peut en aucun cas être tenue responsable de l’utilisation et de l’interprétation de l’information contenue dans cette publication.